Réunion de création du Groupe Calcul, 22 mai 2003

Compte rendu de la réunion de cadrage de la liste Calcul

Compte rendu de la réunion de cadrage de la liste Calcul du 22 mai 2003

V. Louvet

22/05/2003

Etaient présents :

  • Alouges François, Laboratoire de Mathématiques, Orsay,
  • Brand-Foissac Olivier, Laboratoire de Physique Théorique, Orsay,
  • Cordier Stéphane, MAPMO, Orléans, Chargé de mission calcul scientifique au département SPM,
  • Dumont Thierry, MAPLY, Lyon 1,
  • Joly Pascal, Laboratoire JL Lions, Paris VI,
  • Laminie Jacques, Laboratoire de Mathématiques, Orsay,
  • Le Guirriec Emmanuel, MAPMO, Orléans,
  • Le Hyaric Antoine, Laboratoire JL Lions, Paris VI,
  • Louvet Violaine, Laboratoire de Mathématiques, Orsay,
  • Portes Jacques, Laboratoire JL Lions, Laboratoire de Proba, Paris VI.

Historique

Le groupe Mathrice est un réseau interne de communications et d'échanges pour les informaticiens des laboratoires de mathématiques. Ces échanges passent entres autre par une liste de diffusion transverse à toute thématique technique orientée sur les problèmes de système et réseau.

Au fil du temps, des questions et des échanges techniques ont eu lieu sur des domaines plus éloignés du système et plus proche des préoccupations des personnes impliquées dans le calcul (bibliothèques scientifiques, performances de compilateurs ...). C'est pour ne pas surcharger la liste principale d'échanges sur un thème n'intéressant qu'un certain nombre de membres de Mathrice qu'est née l'idée de la liste Calcul.

La création de la liste coïncide avec une démarche de Stéphane Cordier, chargé de mission au CNRS pour le calcul scientifique, de vouloir fédérer les compétences humaines dans le domaine du calcul autour d'une structure d'échange.

Cette réunion a ainsi pour but de confronter les réflexions de chacun afin de mettre en oeuvre un véritable réseau métier autour de la communauté du calcul, et d'en faire un outil efficace pour les membres de cette communauté.

Cible

Contrairement à la liste Mathrice, la liste calcul doit cibler un public plus large et plus hétérogène, regroupant tous les acteurs du calcul :

  • ouverture aux différents métiers (ingénieurs, chercheurs, doctorants),
  • ouverture à différentes disciplines (physique, biologie ...),
  • ouverture aux personnes d'autres entités de recherche publiques ou privées,
afin d'avoir des échanges d'expériences, créer de nouvelles collaborations, faciliter le travail multi-disciplinaire.

Cette ouverture doit être progressive. Un premier démarrage de la liste avec les membres des laboratoires de mathématiques, ainsi que des personnes d'autres disciplines travaillant en collaboration avec eux, va permettre d'évaluer et d'ajuster son activité afin d'offrir à l'ensemble du public visé un outil réellement attrayant et vivant, à l'instar de ce qui existe sur Mathrice.

Il nous semble essentiel d'inclure les doctorants qui pourront trouver dans cette initiative un soutien non négligeable. Il est également important d'avoir une couverture nationale, dans un premier temps au niveau des laboratoires de mathématique.

Thèmes

La liste Calcul doit regrouper les discussions concernant d'une manière générale l'utilisation de l'informatique pour le calcul. Le terme calcul ne doit pas seulement réunir les activités liées au calcul scientifique et à la simulation numérique, mais celles du calcul au sens large (calcul formel, statistiques, théorie des nombres ...). Les thèmes comme les pré/post-traitements, la visualisation, les mailleurs, le parallélisme, les problèmes d'architecture (performance), de programmation y ont aussi leur place. Une liste non exhaustive des sujets qui pourraient être abordés est la suivante :

  • architecture (cluster ...)
  • logiciels de calcul (matlab, maple, scilab ...)
  • compilateurs,
  • outils de développement (AGL, ...),
  • outils de visualisation,
  • librairies scientifiques,
  • langages de programmation,
  • méthodologie de programmation ...
Tous ces sujets sont en fait à la frontière entre le système et la recherche. Il est important de ne pas déborder sur l'un ou sur l'autre.

Fonctionnement de la liste de discussion

La liste Calcul est une liste francophone qui s'adresse au public français de la recherche concerné par l'utilisation de l'informatique pour le calcul.

Dans ce cadre, les frontières entre les aspects système et calcul, ainsi qu'entre les aspects calcul et recherche sont très floues.

D'autre part, cette liste a pour vocation de toucher un public relativement large.

Ces deux points soulignent la nécessité de mettre en place une modération ponctuelle de la liste en cas de débordement flagrant au niveau du sujet traité, ou de comportement déplacé d'un des membres de la liste.

Ainsi, une liste fermée d'administrateurs va être créer avec les personnes présentes à cette réunion. Elle aura pour but la modération ponctuelle de la liste de discussion (intervention quand un sujet non directement lié au calcul prend de l'ampleur) et la prévention d'intrusion malveillante (radiation de la liste d'une personne injurieuse par exemple).

Enfin, elle aura aussi pour vocation à être un espace de communication afin d'assurer le démarrage et l'activité de la liste. Ainsi, elle permettra de poursuivre les discussions débutées au cours de cette réunion.

Activités parallèles à la liste de discussion

La liste ne pourra pas vivre sans un support qui permettra de pérenniser les informations échangées. Il faut donc, en parallèle, mettre en place un site web sous la forme d'un espace de publication, modéré, dans lequel les personnes auront la possibilité de publier les informations pertinentes.

Dans ce cadre, il faut envisager de dresser un inventaire, non exhaustif, des moyens humains, matériels et structurels relatifs au calcul.

Le site pourra aussi recenser les formations, livres, logiciels, constructeurs ... liés au calcul.

L'utilisation de l'outil SPIP est envisagé pour la mise en place de ce site.

D'autre part, de façon analogue à ce qui se fait dans Mathrice, l'organisation de journées de formation ou de rencontres peut être envisagée si la demande au sein de la liste devient importante. Ces formations pourront, d'un point de vue financier, être proposées en collaboration avec les formations permanentes des délégations régionales du CNRS.

Intégration dans le GDS

L'activité calcul, représenté entre autre par la liste de discussion, doit être un point à part entière du projet de GDS.

Il est important que des personnes de Mathrice apparaissent nommément au titre du thème calcul du dossier. Il faut donc déterminer les membres intervenant dans le GDS. Cela permettra également à ces personnes d'avoir un appui structurel et officiel, mais aussi d'être reconnu en tant qu'interlocuteur dans le domaine du calcul auprès des établissements partenaires.

Le dossier du GDS doit être finalisé en juin. Il faut donc de façon urgente rédiger la partie calcul.

Celle-ci doit comprendre la liste de discussion et le site web, mais doit avoir aussi pour but de capitaliser les ressources et moyens informatiques et humains des laboratoires de mathématiques en ce qui concerne le calcul.

Collaborations

L'ORAP (ORganisation Associative du Parallélisme) est une structure de collaboration pour le développement et la diffusion du calcul parallèle. Il serait donc intéressant de travailler ensemble, et d'envisager des actions communes dans ce domaine particulier du calcul parallèle, notamment en ce qui concerne la création d'une base de données des ressources liées au calcul.

D'autre part, une initiative proche de notre démarche existe au département SPI. Il s'agit de CODICIEL (COordination et DIffusion des logiCIELs), UPS 0856, qui a pour mission de recenser, sélectionner, qualifier et mettre à disposition des plates-formes logicielles pour la modélisation et la simulation numérique.

Des collaborations avec ces deux entités semblent nécessaires pour capitaliser le travail déjà réalisé et créer un ensemble cohérent.

Lancement de l'activité

Il est essentiel d'atteindre une masse critique pertinente avant d'ouvrir de façon complète la liste à toutes les personnes susceptibles d'être intéressées.

Il faut aussi viser une couverture nationale, dans un permier temps sur l'ensemble des laboratoires de mathématiques.

Pour satisfaire cet objectif, un message type sera envoyé à toutes les personnes susceptibles de s'inscrire et de diffuser de façon efficace l'information (notamment au niveau des doctorants).

Une intervention est également prévue à la journée GAMNI du 23 mai.

L'ouverture progressive de la liste se fera après une période de démarrage au cours de laquelle l'activité de la liste devra s'amplifier et devenir attrayante. Pour cela, un message d'information sera proposé dans les structures suivantes :

  • liste de la SMAI,
  • liste de l'ORAP,
  • MATAPLI,
  • intervention au CANUM (Thierry Dumont),
  • directeurs d'unités du département SPM.
Des débats sur des thèmes ouverts pourront être lancé sur la liste pour inciter à la participation des membres et susciter un intérêt pour les personnes souhaitant utiliser cet outil.


Violaine Louvet 2003-05-30

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2571 / 404167

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Présentation du Groupe Calcul   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License