Mésocentre GMPCS de LUMAT à Orsay

Grappe Massivement Parallèle de Calcul Scientifique (GMPCS) de la fédération Lumière-Matière (LUMAT) de l’Université Paris-Sud et du CNRS


Responsables scientifiques et techniques

Responsable Scientifique :

  • Georges Raseev

Responsable Technique :

  • Philippe Dos Santos

Année de création

Novembre 2008


Site Web

http://www.gmpcs.lumat.u-psud.fr/


Architecture

Depuis fin 2015, la GMPCS est structurée en trois éléments, deux branches de calcul et un noeud de stockage, localisés dans trois salles informatiques différentes à infrastructure indépendante. Chaque branche regroupe un noeud maître, un réseau rapide et des noeuds de calcul. Le point d’accès à la GMPCS est unique et l’ensemble des noeuds dans les deux branches sont accessibles de façon transparente.


Puissances crêtes

La GMPCS a une puissance crête en double précision de :

  • 15.11 TFLOPS sur CPU
  • 4 TFLOPS sur GPU

Interconnexion

Pour limiter les goulots d’étranglements :

  • une fibre optique 10Gbps relie chaque branche au stockage commun
  • une connexion InfiniBand 40Gbps relie tous les noeuds d’une même branche

Nombre moyen d’utilisateurs

20 utilisateurs actifs au quotidien sur un total de 60 utilisateurs


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 863 / 404593

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Mésocentres  Suivre la vie du site Les mésocentres en France  Suivre la vie du site Ile-de-France   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License