Offres de Thèses

Thèse IFSTTAR : Estimation de la matrice Origine/Destination à différentes échelles, publiée le 28/03/2012

- Détail de l’offre


Sujet de thèse, publié le 23/02/2012

- Sujet : "simulation numérique de l’interaction choc/couche limite en géométrie de révolution"

- Détail de l’offre


Proposition de thèse CEA, publiée le 17/02/2012

- Sujet : Etude et validation d’un modèle pour le transport de particules dans des milieux fortement hétérogènes avec application à la fusion inertielle pour l’énergie.
- Financement : CEA-région.
- Contacts : Bruno dubroca (dubroca - at - math.u-bordeaux1.fr), Stéphane Brull (Stephane.Brull - at - math.u-bordeaux1.fr)

Détails de l’offre


One PhD and One PostDoc positions in computer science, University of Dijon, France, publié le 14/09/2011

- Topic : Geometric constraints solving with application to curves and surfaces modeling,
- Lab/institutions : CNRS LE2i Lab/University of Dijon, France. http://le2i.cnrs.fr/

- Start-date : flexible, but as early as possible.
- Duration of the contracts : 3 years and 3 months for the PhD,
2 years with possible extension for the PostDoc.
- Salary : about 1000 euros for the PhD, and 2000 euros for the postDoc
- Supervisors : Profs. Dominique Michelucci (dmichel - at - u-bourgogne.fr), and Sebti Foufou (sfoufou - at - u-bourgogne.fr).

Applications are invited for a PhD, and a PostDoc Positions and in computer science, in the team of Computer Graphics, in the French CNRS laboratory LE2i, University of Dijon, France.
The positions can be started as soon as possible.

The research topic concerns Geometric Constraints Solving, with application to the modelling and reconstructing of curves and surfaces in Computer Graphics.

The PhD studies will be carried out under supervision of Prof. Dominique Michelucci and Prof. Sebti Foufou

Applicants must hold a MSc degree (or equivalent) in mathematics or
computer science or computer graphics, or a related field. They should be
able to communicate in English. The ideal applicant will have a strong background in mathematics, and computer science, and preferably experience with scientific computing. Specific desirable qualifications include : applied geometry, numerical analysis
and computer programming.

Applications should be sent to Dominique.Michelucci - at - u-bourgogne.fr. Required documents are :
- a letter of application
- a detailed curriculum vitae
- a copy of the master or the PhD diploma
- a reference letter by their master supervisor.


Offre de These CIFRE INRIA/ANSYS, publié le 13/09/2011

Détails de l’offre


Sujet de thèse financée, publié le 14/07/2011

Proposition pour un sujet de thèse financé le cadre de l’ANR Optidis.


Thèse financée à l’Ecole des Ponts, publiée le 07/07/2011

Bourse de thèse de la région Ile de France sur ce sujet pour septembre-octobre 2011. Un étudiant en mathématiques appliquées peut éventuellement être un bon profil pour la thèse.

Si des étudiants sont intéressés, merci d’envoyer CV, 2-3 références à Daniel Schertzer : daniel.schertzer - at - leesu.enpc.fr avant le 20 juillet 2011.


PhD position in scientific computing at University Paris-Sud, publié le 22/06/2011

A PhD position is available at University Paris-Sud/INRIA-Saclay in the area of high-performance computing applied to the simulation of incompressible fluids.

The research topic will focus on the solution of large sparse linear systems coming from the discretization of Helmholtz and Poisson equations that
represent the major part of the computational time for solving the Navier-Stokes equations describing a large class of fluid flows. The iterative
solvers developed in this PhD thesis will be based on a hybrid programming approach in order to take advantage of current heterogeneous multicore/GPU architectures and will make use of advanced scheduling techniques. They will be validated on physical applications studied at LIMSI/CNRS (http://www.limsi.fr).

More information available at http://www.lri.fr/~baboulin/califha.pdf or by contacting directly Marc Baboulin (marc.baboulin - at - inria.fr)

This is a three years PhD studentship funded by Region Île-de-France/Digitéo (http://www.digiteo.fr). It includes a monthly salary after taxes of around 1500 Euros (medical insurance included) with coverage of travel expenses to attend conferences.

The position is expected to start in October 2011.

Applicants must have a Master degree in Applied Mathematics, Computer Science or other relevant field. Good programming skills are required. Experience with iterative linear algebra solvers is a plus. Applicants should email a CV and contact information of two references to marc.baboulin - at - inria.fr by Friday July 15, 2011.


Proposition de thèse, laboratoire Imfs, Strasbourg, publié le 26/04/2011

Proposition de thèse sur les écoulements dans des géométries complexes.

Détails de l’offre


Proposition de thèse, laboratoire Pprime, Poitiers, publié le 17/03/2011

Proposition de thèse sur l’interaction choc/turbulence en écoulement cisaillé.

Détails de l’offre


Sujet de thèse doctorale sur Nantes, publié le 18/02/2011

Un sujet de thèse portant sur les "Méthodes numériques avancées pour les écoulements diphasiques en milieux poreux :
Applications à la modélisation thermo-hydro-mécanique du stockage géologique de CO2" est proposé à l’Université de Nantes en collaboration avec le BRGM.

Détails de l’offre


Laboratoire des Ecoulements Géophysiques et Industriels, thèse en modélisation et simulation numérique, en mécanique des fluides, publié le 20/01/2011

Détails de l’offre


Offre de thèse - Titre : Calcul parallèle sur GPU pour la modélisation atmosphérique - Lieu : Limos, publié le 2/11/2010

A pourvoir de façon assez urgente.

- Titre : Calcul parallèle sur GPU pour la modélisation atmosphérique
- mots-clés : Calcul scientifique, Calcul parallèle, Calcul haute-performance, prévision

- Financement : Bourse innovation du Conseil Régional d’Auvergne (environ 1500€/mois).
- Partenariat : NUMTECH (pour la modélisation atmosphérique)

- Contact : Dr Jonas KOKO
Maître de Conférences (HDR)
LIMOS, Universite Clermont 2 — CNRS UMR 6158
ISIMA, Campus des Cezeaux - BP 10125
63173 Aubiere cedex, FRANCE
Tel. (33) 4 73 40 50 18
Fax. (33) 4 73 40 50 01

Les microprocesseurs (CPU) modernes ont une importante faiblesse. Ils consacrent environ la moitié de leurs transistors au cache et au contrôle logique au lieu du calcul proprement dit. Ceci est dû au fait que les CPU modernes son polyvalents contrairement aux processeurs des supercalculateurs des années 80-90. Donc pour des ordinateurs dédiés au calcul comme des clusters de calcul, environ la moitié de la puissance n’est pas utilisée à bon escient. Les processeurs graphiques (GPU), à qui incombent les opérations d’affichage et de manipulation de données,sont devenus des puissantes unités de calcul avec une architecture vectorielle et massivement parallèle. D’où l’idée des fabricants de carte graphiques de les utiliser à la place des CPU pour des ordinateurs dédiés au calcul. On peut ainsi, aujourd’hui, acquérir un supercalculateur vectoriel et massivement parallèle pour environ 8/000€/ avec une faible consommation électrique en plus. Ce qui freine le développement des ordinateurs équipés de GPU est, justement, leur architecture qui ne permet pas un simple « portage » de codes existants.

Le but de notre projet est la construction d’une bibliothèque de codes de calcul parallèle pour des ordinateurs à base de GPU. La première partie de l’étude concerne la programmation des algorithmes PCG et GMRES pour la résolution de systèmes linéaires de très grande taille avec la structure de stockage « matrice creuse ». Nous ferons ensuite une étude comparative, sur architecture vectorielle massivement parallèle, schéma explicite versus schéma implicite pour les lois de conservation. A noter que dans le cas implicite, on fait appel aux méthodes PCG ou GMRES pour l’inversion des matrices. Il s’agit ici de savoir si le faible pas de temps requis pour la convergence des schémas explicites peut être compensé par leur forte parallélisabilité. Enfin, nous étudierons la mise en œuvre des méthodes de décomposition de domaine pour introduire un niveau de parallélisme supplémentaire lorsque plusieurs GPU sont disponibles en parallèle.

L’étude de la portabilité et du développement d’algorithmes adaptés à la résolution des lois de conservations est le point de départ de l’utilisation plus générale des GPU pour le calcul scientifique haute performance en mécanique des fluides, en dispersion atmosphérique et même par la suite en météorologie. Les risques de fuites, intentionnelles ou non, de matériaux dangereux (chimiques, biologiques ou nucléaires) dans l’environnement urbain se sont accrus ces dernières années et ont révélés le besoin de calculs de dispersion très rapides de sorte à réagir au mieux dans ces situations de crise. L’étude de la météo à l’échelle locale (hectométrique) trouvera son application en agriculture ou dans le secteur éolien par exemple. Le besoin colossale de puissance de calcul nécessaire à ce type d’étude pourra en partie être comblé par les GPU en s’intéressant en particulier à une résolution plus fine de l’écoulement.


Bourse de thèse au LIP6, publié le 07/07/2010

Dans le cadre du projet ANR TaMaDi (Table Maker’s Dilemma : LIP-Arénaire, LIP6-PEQUAN et INRIA-Marelle), nous disposons d’une bourse de thèse sur le sujet suivant. Les personnes intéressées doivent adresser par courriel à Pierre Fortin et Stef Graillat un CV et une lettre de motivation détaillant leurs compétences.

Sujet de Thèse

- Titre : conception et implantation d’algorithmes efficaces pour la
résolution du dilemme du fabriquant de tables
- Laboratoire d’accueil : LIP6, Université Pierre et Marie Curie (Paris 6), équipe PEQUAN

- Début souhaité : octobre 2010

Domaine :

En arithmétique à virgule flottante, le fait d’avoir des opérations
complètement spécifiées est une exigence-clé, si on veut développer
des logiciels portables au comportement prévisible. Depuis 1985 et
la norme IEEE-754 (revisée en 2008), les quatre opérations arithmétiques (+,-,*,/) sont spécifiées (elles doivent être correctement arrondies : le système
doit renvoyer le nombre à virgule flottante le plus proche du résultat
exact). Ce n’est pas le cas des fonctions mathématiques de base : la
même fonction pourra renvoyer des résultats significativement
différents suivant l’environnement, avec 2 conséquences pour les logiciels
utilisant ces fonctions :
- il est presque impossible d’estimer leur précision,
- leur portabilité est délicate à garantir.
Ce manque de spécification est dû à un problème appelé le Dilemme du fabricant de tables. Pour calculer f(x) dans un format donné, on calcule une approximation de f(x) qu’on arrondit au nombre à virgule flottante le plus proche.
Le problème est alors : quelle doit être la précision de l’approximation pour que le résultat obtenu soit toujours égal à f(x) arrondi au plus proche nombre à virgule flottante ?

Description du sujet :

Pour résoudre ce problème, on doit déterminer, pour chaque format et
fonction considérés quel est le point le plus dur à arrondir , i.e., le nombre à virgule flottante x tel que f(x) est le plus proche du milieu de 2 nombres à virgule flottante consécutifs. Les algorithmes actuels permettant de calculer ces points dur à arrondir sont exponentiels en le nombre de bits du format. Le but de la thèse est donc d’obtenir tous ces points les plus durs pour la double précision et d’obtenir des premiers résultats pour les formats supérieurs
(précision étendue, quadruple précision). Le travail à réaliser est double :
- il s’agit tout d’abord de participer, dans le cadre du Dilemme du fabricant de tables, à l’élaboration d’une version optimisée des algorithmes sous-jacents (algorithme LLL en particulier) ;
- il s’agit ensuite de concevoir puis implanter et optimiser les algorithmes parallèles correspondants sur un certain nombre d’architectures massivement parallèles (grappes de CPU multicoeurs, GPU, grille, etc.) en prenant en compte les problématiques de vectorisation, de multi-précision et de factorisation des calculs redondants.

Afin d’obtenir des résultats en quadruple précision, ce qui constitue
actuellement un réel challenge, les implantations réalisées devront pouvoir exploiter efficacement les machines pétaflopiques actuelles et à venir.

À long terme, ces travaux doivent permettre d’exiger l’arrondi correct de
certaines fonctions dans les prochaines versions de la norme IEEE 754, ce qui permettra de spécifier complètement l’ensemble des "briques de base" du calcul numérique.

- Compétences souhaitées : formation associant mathématiques et informatique. Des connaissances en algorithmique parallèle, arithmétique des ordinateurs et une bonne maîtrise du langage C seront un plus.

- Contact : Pierre.Fortin@lip6.fr et Stef.Graillat@lip6.fr


Méthodes d’Éléments Finis non conformes pour maillages en quadrilatères et hexaèdres, publié le 2/05/10

Toutes les informations dans ce document


Techniques de Réduction de modèles Eléments FInis par approche POD et décomposition de domaines pour la conception en Ingénierie, Ecole Centrale Paris, publié le 1/07/09

Toutes les informations ici.


Multiscale Models for Arrays of Microsystems, Besançon, publié le 18/06/09

Toutes les informations dans ce document.


Utilisation du calcul parallèle pour la modélisation fractale d’un stack de type PEMFC, publié le 18/06/09

Franche-Comté Electronique Mécanique Thermique et Optique - Sciences et
Technologies - UMR CNRS 6174, Belfort

Utilisation du calcul parallèle pour la modélisation d’une pile à
combustibles (PaC) de type PEMFC. L’objectif est de fournir un modèle
complet d’une PaC en utilisant nos ressources matérielles existantes
i.e. un cluster de 8 noeuds / 64 CPUs / 64 Go de Ram.

Nous souhaitons recruter le profil suivant :
- formation de calcul scientifique
- connaissance du calcul //
- Solides bases en physique (Fluides / Transferts de chaleur et de
matières / Electro-chimie ...)
- Anglais courant
- Connaissance de Python si possible

Toutes les informations dans ce document.


Simulation numérique d’écoulements multiphasiques par décomposition de domaine, publié le 20/04/09

Démarrage : 01/10/2009

Résumé :
La modélisation et la simulation numérique des écoulements multiphasiques est un domaine de recherche très actif et un enjeu important de nombreux secteurs industriels (nucléaire, pétrochimie, météorologie, transports ...). La réalisation de calculs réalistes sur des géométries complexes et de grande taille impose de concevoir des approches numériques précises et robustes qui se prêtent bien au calcul parallèle. Le but de cette thèse est de trouver une nouvelle formulation des schémas classiques de résolution des systèmes hyperboliques de lois de conservation qui permettrait aux codes de calcul d’exploiter efficacement des puissances de calcul allant jusqu’à plusieurs centaines de processeurs. On étudiera l’approche dite de "décomposition de domaine", et les solutions proposées seront appliquées au code FLICA-OVAP, dédié à l’étude des écoulements eau-vapeur dans les coeurs de réacteurs nucléaires.

- Fiche descriptive


Multiscale Modelling of Multifunctional Polymeric Materials, Ecole Centrale Paris, publiée le 10/03/09

- Fiche descriptive


"Aspects théoriques de l’optimisation bayésienne", Supélec, Campus de Gif sur Yvette, publiée le 10/07/08

- Fiche descriptive

Les étudiants intéressés peuvent contacter directement :
Emmanuel Vazquez (emmanuel.vazquez@supelec.fr), Supélec, Campus de Gif


URGENT : sujet de thèse financé par le CEA, Direction de l’Energie Nucléaire, Département d’Etude des Combustibles, Service Plutonium Uranium et Actinides Mineurs, Laboratoire des Microstructures et Propriétés du Combustible, publié le 23/04/08

Ce sujet concerne la modélisation du frittage :

"Modélisation du frittage du combustible Mixte à base d’Uranium et de
Plutonium : rôle de l’interdiffusion"

Un modèle granulaire de frittage des céramiques en phases solide est
nécessaire à la compréhension puis à la maîtrise de l’étape de
frittage du combustible qu’il soit MOX (oxydes mixtes d’Uranium et de
Plutonium)ou (U,Pu)C/(U,Pu)2C3 (i.e. carbures). Un tel modèle a été
développé afin de prendre en compte les divers phénomènes rencontrés
lors du frittage en phase solide, à savoir : l’évaporation/condensation,
la diffusion en surface, la diffusion aux joints de grains et la diffusion
en volume. Il tient aussi compte de l’interdiffusion chimique qui peut
avoir lieu lors du frittage. Jusqu’à présent le code de calcul qui a
été développé et associé au modèle simplifié (mécanique et
diffusion en surface, aux joints de grains et en volume) a été testé sur
deux grains en contact.
Il consiste en la résolution des EDP de l’élasticité linéaire en 3D
sur des maillages évoluant dans le temps. La résolution de ces EDP permet
de calculer un champ de contraintes qui engendre des flux de matière dont
la conservation aux inerfaces est assurée par une discrétisation de type
volumes finis. Cette conservation entraîne un déplacement des interfaces
suivi d’un remaillage.

Le travail de thèse s’articulera sur plusieurs volets :

- le volet mathématique : écriture de l’expression de l’énergie libre
(formulation variationelle dite faible) du modèle complet et étude de ses
propriétés,

- le volet informatique : adjonction dans le code actuel de la partie
diffusion chimique des différentes espèces,

- développement de la parallélisation du code pour traiter un nombre
plus important de grains,

- volet validation numérique : comparaison aux quelques résultats
numériques disponibles dans la littérature

- volet expérimental FACULTATIF (il pourra être réalisé par des
membres de notre laboratoire) qui permettra à une échelle macroscopique
 :

  • d’acquérir l’aire de l’interface solide/gaz dans du MOX par diffusion de neutrons aux petits angles (Laboratoire Léon Brillouin) et la distribution de rayon de courbure à ces mêmes interfaces. Ces grandeurs interviennent dans l’expression de l’énergie libre du système et permettent d’interpréter l’évolution de la microstructure lors du frittage sur la base de la thermodynamique, en termes de contrainte de frittage.
  • de vérifier la cinétique de disparition du nombre de grains en suivant l’évolution du nombre d’orientations cristallographiques différentes lors d’un frittage par obtention de textures 3D (diffraction de neutrons au LLB)

Conditions

- DEA recommandé

- Master2 calcul scientifique - analyse numérique
- Connaissance indispensable du C++

- Collaborations :L’étudiant sera co-encadré par des enseignants du Centre de
Mathématiques et d’Informatique de Marseille - Laboratoire LATP - équipe
EDP : Robert BOYER et Kacem SAIKOUK.

  • Informations pratiques
    • Date souhaitée pour le début de la thèse : octobre 2008
    • DATE LIMITE DE DEPOT DE DOSSIER COMPLET : LE 7 MAI 2008
  • Contraintes requises :
    • une moyenne de 14 au master 2 est nécessaire,
    • le candidat devra pouvoir être habilité confidentiel défense, ce qui nécessite une enquête, qui peut être longue, voire incompatible avec le début de thèse, pour un candidat de nationalité hors Communauté Européenne.

Personne à contacter par le candidat

Jacques LECHELLE
LMPC/Laboratoire d’étude des Microstructures et des Propriétés des
Combustibles
CEA/Cadarache, SPUA - Bât.717 - Pièce 105D
13108 Saint Paul lez Durance Cedex
Téléphone : 0442257361
mailto:jacques.lechelle@cea.fr


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 19381 / 403303

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Informations  Suivre la vie du site Offres d’emploi   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License