Suivez

la liste

Le code Dorothy est développé au LOMC en collaboration avec l’IFREMER depuis une dizaine d’années. Le but de ce code est de simuler le fonctionnement d’une ou plusieurs hydroliennes en termes d’efforts exercés sur les machines et de l’impact de leur sillage sur l’écoulement environnant. Ce code est basé sur la méthode Vortex, il est écrit en Fortran90 et exécuté en parallèle sur le calculateur régional du CRIANN.

Les derniers développements sur ce code portent sur la prise en compte de la turbulence ambiante dans le courant environnant. Il s'agira en première partie du stage de réaliser des simulations uitilisant le code afin de valider une méthode de représentation de la turbulence ambiante, en quantifiant son influence sur les sillages d'hydroliennes et les efforts qui s'y exercent.

Par ailleurs, ce code étant gourmand en temps et ressources de calcul, l’optimisation et l’efficacité parallèle sont des soucis permanents dans la poursuite de son développement. Le problème central se pose sur la gestion parallèle des calculs d’interaction entre les particules fluides transportées dans les sillages d’hydroliennes. Il s'agira en seconde partie du stage de réaliser des profilages du code afin de confirmer des pertes d'efficacité parallèles constatées avec le découpage de domaine de type "K-means" actuellement utilisé, et de chercher à améliorer la fonction de coût optimisée pour créer ces découpages.