Suivez

la liste

Ingénieur(e) de recherche ou post-doc en data science

CDD de 24 mois
Poste ouvert au sein de la Chaire de Biotechnologie, et la Chaire Photonique de CentraleSupélec, il sera basé dans le Centre Européen de Biotechnologie et de Bioéconomie (CEBB), à Pomacle (20 km de Reims).

ENVIRONNEMENT :
La Chaire de Biotechnologie de CentraleSupélec, créée en 2011 et localisée au sein de la bioraffinerie de Bazancourt-Pomacle (51), est structurée autour de trois axes thématiques : i) lignocellulosiques, ii) bio transformation et iii) techniques séparatives, le tout s’appuyant sur un socle transversal modélisation, instrumentation & visualisation. Il s’agit de l’un des quatre groupes hébergés par le Centre Européen de Biotechnologie et de Bioéconomie (CEBB).
La Chaire de Biotechnologie de CentraleSupélec, soutenue par le Conseil départemental de la Marne, la Communauté Urbaine du Grand Reims, la Région Grand Est et l’Union Européenne, est adossée au Laboratoire de Génie des Procédés et Matériaux (LGPM) localisé à Gif-sur-Yvette (91).
Une autre chaire de CentraleSupélec, la Chaire Photonique est installée à Metz au sein du laboratoire LMOPS (Laboratoire Matériaux Optiques, Photonique et Systèmes).
La production de biomédicaments par des cultures de E. Coli ou des cellules CHO par exemple manque d’instrumentation en ligne et se repose sur des prélèvements et des analyses hors ligne couteuses et ne permettant pas d’avoir l’information en temps réel. Cela diminue la productivité car les dérives du procédé ne peuvent être corrigées en temps réel tout en risquant de compromettre la stérilité de la culture lors de l’échantillonnage. Le projet vise notamment à développer l’analyse en ligne pour la production de biomédicaments, l’un des outils étant un spectromètre Raman à bas coût qui alimentera un outil d’intelligence artificielle pour prédire et faire du rétrocontrôle sur le bioprocédé.

MISSIONS :
L’ingénieur(e) (ou le/la post-doc) recruté(e) pour ce projet aura pour mission de mener à bien une des tâches du projet d’implémentation d’une méthode innovante de suivi en ligne de bioréacteur utilisant notamment la spectroscopie Raman. Il/elle se concentrera principalement sur le traitement des données obtenues et leur acquisition afin de pouvoir prédire et mesurer les concentrations des nutriments et des molécules d’intérêt pour la production de biomédicaments.
La personne recrutée travaillera en étroite collaboration avec le LMOPS et sa Chaire Photonique qui sont basés sur le site de CentraleSupélec à Metz.
L’ingénieur(e) de recherche sera en charge :

  • De l’implémentation de dispositifs de collectes de spectres en bioréacteur, avec l’aide de l’équipe de conception,
  • Du suivi de conduite dans ces bioréacteurs instrumentés avec l’aide de nos biologistes,
  • D'acquisitions de données spectrales sur solutions étalons et en bioréacteurs,
  • Principalement du traitement des données par chimiométrie et éventuellement machine learning,
  • De créer des modèles de prédiction,
  • De réaliser le couplage des différentes informations recueillies pour améliorer la qualité des modèles,
  • De corréler avec des analyses hors-ligne (HPLC par exemple).

COMPÉTENCES :
Titulaire d’un diplôme d’ingénieur, d’un doctorat ou d’un niveau équivalent attesté par une expérience professionnelle, les candidats devront présenter :

  • Des compétences en traitement de données, data science et en statistiques,
  • Des bonnes aptitudes au travail collaboratif,
  • Une bonne maîtrise de l'anglais,
  • Une expérience en biotechnologie et/ou en spectroscopie sera appréciée,
  • Un intérêt pour la science du vivant.

MODALITÉS PRATIQUES :
Le poste est ouvert au sein du Centre Européen de Biotechnologie et de Bioéconomie (CEBB), qui héberge la Chaire de Biotechnologie : CEBB – 3, rue des Rouges Terres 51110 Pomacle
Des déplacements sur le site de CentraleSupélec à Metz seront à prévoir.
Le salaire sera déterminé en fonction de l’expérience du candidat.
Durée du contrat : 24 mois (à partir de l’été 2021)

DOCUMENTS À FOURNIR :
Un curriculum vitae accompagné d’une lettre de motivation et, à la discrétion des candidats, de lettres de recommandation, devront être adressées par courriel uniquement aux quatre contacts mentionnés ci-après.

CONTACT :