Suivez

la liste

L’objectif du post-doctorat est la maîtrise de l’IEM laser en régime petawatt, en termes à la fois de compréhension des phénomènes physique mais également de développement de solutions de réduction des niveaux de champs électromagnétiques générés. L’étude comprendra une partie numérique et une partie expérimentale. Les résultats de mesures acquis sur les premières expériences PETAL seront analysés, en regard des différentes variations
paramétriques effectuées. Il s’agira d’exploiter principalement des mesures de champ magnétique mais également certaines mesures particulaires (protons, électrons…) provenant des différents diagnostics de l’installation. Pour la partie numérique, la mission du post-doctorant sera de restituer avec la chaine de simulation CEA les différents résultats
expérimentaux. En particulier, le post-doctorant pourra s’appuyer sur le code Sophie, code Particles In Cell (PIC) développé au CEA/CESTA et porté sur le super-calculateur TERA-1000 du CEA/DAM.