Suivez

la liste

Un poste mobilité IE INRAE, modélisation et calcul scientifique ouvert à la mutation dans l'unité MISTEA à Montpellier

Le délai est assez assez court, les candidats doivent répondre pour le 12 septembre :

https://jobs.inrae.fr/mobilite/campagne-annuelle-mobilite/camob22-ie-mathnum-2

Le poste ouvre droit à une prime informatique dont le niveau sera déterminé en fin de campagne.

Ce poste est INRAE mais n'est pas restreint à des personnels déjà INRAE.

Peuvent ainsi postuler :

  • les agents INRAE titulaires ou en contrat à durée indéterminée (CDI) de droit public
  • les agents des trois fonctions publiques (Etat, Territoriale, Hospitalière) titulaires ou en contrat à durée indéterminée (CDI) de droit public

Environnement de travail, missions et activités

L'unité MISTEA (Mathématiques Informatique et Statistiques pour l'Environnement et l'Agronomie) est structurée en trois axes : « Systèmes Dynamiques », « Probabilités-Statistique » et « Informatique ».
L'axe « Systèmes dynamiques » regroupe les scientifiques dont les travaux de recherche portent sur la modélisation, la simulation et l'analyse des agro-écosystèmes au moyen de systèmes dynamiques déterministes et stochastiques. Ces scientifiques contribuent également au développement de méthodes mathématiques pour l'optimisation et la commande des agro-écosystèmes. L'axe s'intéresse depuis longtemps à l'écologie microbienne (fermentation alcoolique, traitement des eaux, populations algales), et s'investit également dans le domaine de l'agroécologie (systèmes d'élevage et/ou de culture) pour lequel il est de plus en plus sollicité (#DigitAg, #3Perf).
Votre recrutement viendra combler le déficit de compétences en développement informatique pour le calcul scientifique dans l'axe. Plus précisément, vos missions consisteront à :

  1. gérer, mutualiser, partager et valoriser des résultats de travaux de recherche sous une forme logicielle diffusable, c'est-à-dire : maintenable, disposant d'une interface utilisateur, déployable, etc. Vous devrez mener une réflexion sur la stratégie de diffusion et de partage des données et codes, en concertation avec les scientifiques de l'axe et de l'unité. En interne, la mise en place d'une base de données de scripts est une solution qui pourrait être envisagée. En externe, la diffusion des codes et outils se fera via le développement de packages, ou d'interfaces graphiques « user-friendly » utilisables par nos partenaires applicatifs (écologues, agronomes, biologistes...). S'ils ont vocation à être réutilisés régulièrement, les codes et outils numériques devront être génériques et pérennes et feront l'objet d'une maintenance (corrective, adaptative et évolutive) que vous effectuerez.
  2. développer des codes de calculs performants et pérennes dans des langages tels que Python, JAVA, C++. Les codes doivent notamment avoir des temps d'exécution raisonnables, ce qui passe par l'optimisation et la parallélisation mais aussi par la transcription dans des langages plus performants (passage de R, matlab, python, à C++ ou fortran notamment). La création de package fera aussi partie de vos missions.
  3. développer des codes et outils de calcul scientifique de qualité dédiés à l'implémentation de modèles, la simulation ou encore l'optimisation. Il s'agira d'implémenter des méthodes déjà opérationnelles, classiques ou issues de travaux de recherche récents développés dans l'axe ou ailleurs et de les mettre en oeuvre. La création de codes pour l'installation et l'utilisation de logiciels de simulation spécifiques fera également partie de vos missions.
  4. assurer l'appui et la mise en oeuvre des outils et techniques du calcul intensif notamment dans des grilles de calcul au profit de l'axe mais aussi plus largement dans l'unité. Cela inclut la containérisation des codes, et de certains logiciels de simulation.

Formations et compétences recherchées

Vous devez avoir une formation en informatique et/ou calcul scientifique et être familier-ère avec les outils informatiques de diffusion (applis web, docker, versioning etc....). Une bonne maîtrise des langages de programmation utilisés en calcul scientifique (python, C++, JAVA ?) et de l'anglais est requise. Vous devez être capable de comprendre les méthodes de calcul scientifique et de les appliquer sur des exemples concrets. Vous travaillerez en équipe, en partenariat avec des scientifiques d'autres disciplines ; vous devrez savoir faire preuve de pédagogie pour présenter de manière vulgarisée votre travail. Un goût pour les sciences appliquées est nécessaire.
La formation souhaitée est de niveau Master en Informatique ou Calcul Scientifique, ou équivalent.