Suivez

la liste

Recrutement d’un Ingénieur de Recherche CNRS en Calcul Haute Performance

English version -> https://mdls.fr/cnrs-research-engineer-position-in-high-performance-computing/

La Maison de la Simulation recrute un.e Ingénrieur de Recherche spécialisé.e dans le calcul haute-performance. Les concours ouvriront prochainement en juin 2022. Vous pouvez nous contacter dès maintenant pour toute question ou si le poste vous intéresse.

Unité d’accueil : Maison de la Simulation (UAR3441, CEA Saclay, 91191 Gif-sur-Yvette Cedex)
Institut CNRS : INS2I
Ouverture du recrutement : juin 2022
Page CNRS de l’offre : pas encore disponible
Contact Maison de la Simulation : mathieu.lobet@cea.fr

Description de l’offre

La Maison de la Simulation (https://mdls.fr/) est un laboratoire multi-tutelles (CNRS, CEA, Université Paris-Saclay, UVSQ) qui a pour mission d'accompagner les communautés scientifiques afin de tirer le meilleur parti des supercalculateurs actuels et à venir. Les futurs supercalculateurs, dans le contexte du projet Exascale européen, seront équipés de technologies nouvelles pour le calcul haute performance. De nouveaux processeurs basés sur l’architecture RISC et ARM verront le jour. Les supercalculateurs seront dotés d’un nombre record de nœuds de calcul et de nœuds hétérogènes où la puissance de calcul sera principalement concentrée sur les accélérateurs, GPU ou FPGA par exemple. Vous rejoindrez l’équipe multidisciplinaire de la Maison de la Simulation dont l’une des forces est de réunir de nombreux profils autour du calcul haute performance : universitaires, chercheurs, ingénieurs, issus du monde de l’informatique, de la physique ou des mathématiques appliquées.

Au sein de l’équipe de la Maison de la Simulation, l’une de vos principales missions sera d’apporter votre expertise en génie logiciel et calcul haute performance au code de simulation Smilei (https://smileipic.github.io/Smilei/). Ce code est destiné à l’étude numérique des plasmas en conditions extrêmes, tels que rencontrés sur des installations laser dites de lumière extrême comme le laser Apollon, ou dans certains environnements astrophysiques (vent solaire, super-novae, pulsar, etc.) qui nécessitent la réalisation de simulations numériques de grande ampleur sur les machines les plus avancées (GENCI et PRACE). Il s’agit d’un code open-source massivement parallèle, écrit principalement en C++ et utilisé par de nombreuses équipes scientifiques dans le monde. Votre rôle à court et moyen terme sera de mener les développements HPC nécessaires à l’arrivée des prochains supercalculateurs exascale européens (optimisation ARM, portage GPU). Votre rôle sur le long terme sera de devenir principal architecte du code. Vous serez responsable de l’évolution et de la modernisation de sa structure globale. Vous mènerez votre mission en étroite collaboration avec les équipes de développement scientifique présentes sur le plateau de Saclay (laboratoires LLR et LULI). Vous contribuerez à l’écriture de projets scientifiques liés aux thématiques du calcul haute performance et, dans ce cadre, vous participerez à l’encadrement de stagiaires, de doctorants et d’ingénieurs.

Votre travail s’effectuera en lien avec les autres activités scientifiques et techniques de la Maison de la Simulation. Vous mènerez également une activité de veille technologique avec la possibilité de prendre part à l’étude des nouvelles technologies émergentes pour le calcul haute performance (nouveaux processeurs, nouveaux accélérateurs, nouveaux modèles de programmation, futurs coprocesseurs quantiques, modèles à base d’apprentissage automatisé, traitement des données massives). Votre expertise permettra le renforcement des compétences globales du laboratoire.

Vous animerez, en fonction de vos intérêts, des activités de formation, d’animation, de communication et de vulgarisation scientifique du laboratoire.

Résumé des activités

  • Piloter des développements applicatifs sur des thématiques de recherche phares de la MdlS afin d’exploiter pleinement les grandes infrastructures de calcul au niveau national ou européen ;
  • Apporter une expertise de haut niveau dans le domaine du calcul haute performance auprès des chercheurs, et conseiller ces derniers dans l’utilisation des grands moyens de calcul ;
  • Participer à des projets européens et nationaux dans des domaines relatifs aux applications du HPC incluant notamment des tâches de gestion de projet ou d’encadrement de personnel ;
  • Réaliser des activités de formations du laboratoire et assurer un transfert de connaissances et d’expertise auprès des scientifiques (conception et organisation de cours et formations) ;
  • Assurer une veille technologique sur les évolutions du domaine (nouvelles architectures matérielles, nouveaux modèles de programmation, ...).

Compétences

  • Maitrise significative dans le développement d’applications parallèles en mémoire distribuée ou partagée.
  • Optimisation de logiciels applicatifs sur diverses architectures de processeurs (CPU, GPU, FPGA).
  • Connaissances opérationnelles des techniques et langages de programmation avancée (C++ en particulier).
  • La connaissance des techniques de programmation des accélérateurs GPU (par exemple OpenACC ou CUDA) ou des nouveaux modèles de programmation (Kokkos, SYCL, oneAPI) sera un plus.
  • Langue anglaise : maitrise de l’anglais scientifique parlé et écrit (B1 à B2, cadre européen commun de référence pour les langues).