Description

L'évolution actuelle et prévisible des architectures de machines est

en train d'imposer une révision de nombreuses méthodes numériques, bien au delà de la simple redéfinition des structures de données et de contrôle. De nouveaux indicateurs de performances complètent ou remplacent la complexité algorithmique comme par exemple la notion d'intensité arithmétique.

Le GDR Calcul a organisé un mini-symposium au CANUM 2014 sur le sujet, les exposés proposés ont illustré ces axes de recherche dans différents domaines du calcul.

Programme

vendredi 04/04

14:00 14:30 Télécharger le support Pas de résumé disponible

Latency hiding of global reductions in pipelined Krylov methods

par Bram Reps, post-doctorant, Université d'Anvers

14:30 15:00 Télécharger le support Pas de résumé disponible

De nouveaux algorithmes en algèbre linéaire minimisant les communications

par Laura Grigori, DR INRIA, Equipe ALPINES / INRIA Paris-Rocquencourt

15:00 15:30 Télécharger le support Pas de résumé disponible

Gysela5D, Adapting a GYrokinetic SEmi-LAgrangian code for current architectures and towards Exascale

par Julien Bigot, post-doctorant, Maison de la Simulation

15:30 16:00 Télécharger le support Pas de résumé disponible

Anciens codes, nouveaux programmes

par Thierry Dumont, Ingénieur de Recherche, Institut Camille Jordan, Université Lyon 1